Mise en place d’un nouveau programme de bourses dans le domaine pétrolier

L’Ambassadeur de France et le Président de la Commission Exécutive de l’Académie Sonangol ont signé le 12 décembre un accord portant sur le cofinancement de 50 boursiers en 2015.

Ce programme concerne des étudiants qui feront des études en sciences économiques, en ingénierie et techniques et dans le domaine des géosciences.

Tous les étudiants seront sélectionnés en janvier par la société des pétroles d’Angola. Dix d’entre eux rejoindront ensuite les autres boursiers sélectionnés par la France dans le cadre des autres programmes en cofinancement existants (avec l’Office des bourses angolais et avec des sociétés françaises). Ils suivront une formation à Luanda en français et dans les matières scientifiques, avant de rejoindre la France en juillet 2015.

Les 40 autres boursiers partiront en France en septembre prochain pour une année préparatoire consacrée au français et aux matières scientifiques. Cette formation précédera leur admission dans les centres universitaires français choisis.

Habituée à envoyer ses boursiers aux Etats-Unis, au Portugal, au Brésil ou à Cuba , c’est la première fois que la Sonangol demande à la France la formation d’un contingent.

JPEG - 40.3 ko
Le Président de la Commission Exécutive de l’Académie Sonangol et l’Ambassadeur de France

Dernière modification : 19/12/2014

Haut de page