Journée française de la commémoration des abolitions de la traite et de l’esclavage

Journée française de la commémoration des abolitions
de la traite et de l’esclavage (10 mai 2011).

La France fut le premier pays à reconnaître l’esclavage comme crime contre l’humanité par une loi adoptée à l’unanimité le 10 mai 2001.

La France a réaffirmé son engagement en faveur de la promotion des droits de l’Homme partout dans le monde et appelle à la ratification universelle du Protocole additionnel à la Convention de Palerme qui vise à prévenir, réprimer et punir la traite des êtres humains.

Ce 10 Mai, le Président de la République, M. Nicolas Sarkozy, dévoile le premier monument de la Nation à la mémoire des esclaves et à leur contribution à la République.

- [http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/entrees-thematiques_830/droits-homme_1048/lutte-contre-antisemitisme-racisme-les-discriminations_5145/journee-commemorative-memoires-traite-negriere-esclavage-leur-abolition-10.05.11_92098.html]

- La Convention de Palerme (Convention des Nations unies contre la criminalité transnationale organisée et protocoles s’y rapportant) sur le site de l’ONU

- La 5e session de la conférence des parties à cette Convention sur le site de la Représentation permanente de la France auprès des Nations Unies à Vienne (Vienne, 18-22 octobre 2010)
http://www.delegfrance-onu-vienne.org/?La-5e-session-de-la-Conference-des

- Site du Comité pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage
(www.comite-memoire-esclavage.fr)

Dernière modification : 23/05/2011

Haut de page